Notre histoire...

Marco Gaudreault et Claudine Bouchard, amoureux des grands espaces, de la nature généreuse et sauvage, de notre mère La Terre.

 

Résidants sur la rive Sud du fleuve Saint-Laurent, à Saint-Apollinaire dans la région Chaudière-Appalaches, nous nous sommes initiés doucement aux plaisirs de la forêt par l'aménagement graduel d'une terre boisée dans la région de Charlevoix, et particulièrement par un petit peuplement d'érables rouges (plaines) que nous avons entaillés durant quelques années. Cette étincelle a semé l'idée d'élargir notre expérience agricole.

 

Notre projet acéricole a vu le jour en 2012. C'est au printemps que nous avons fait l'acquisition d'une petite érablière d'environ 700 entailles. Nichée aux confins de Saint-Jean-Port-Joli et de Saint-Aubert, cette parcelle de forêt aux saveurs si délicieuses nous a littéralement envoûtés dès les premiers instants.


​Le rêve si longuement caressé devenait maintenant réalité. Notre première saison fut brève mais ô combien passionnante et satisfaisante! De nos 200 chaudières accrochées avec espoir et entrain, nous avons pu tirer quelques gallons de ce nectar blond.

 

Il n'en fallait pas plus pour nous inciter à déployer temps, efforts et ressources diverses afin d'améliorer les installations dont nous disposions depuis l'acquisition. 

 

Depuis 2012, de nombreux week-ends et vacances furent consacrés à rénover les bâtiments existants, réaménager les lieux, renouveler plusieurs équipements d'importance dans la sucrerie tels la cheminée principale, les réservoirs extérieurs, la tubulure installée à l'hiver 2014 et plus récemment, l'électrification de nos installations.

 

Parallèlement à ces rénovations majeures, Marco et Claudine n'ont pas ménagé leurs efforts pour parfaire leurs connaissances en acériculture car pour nous, la satisfaction n'a d'égale que la minutie appliquée rigoureusement tout au long du processus d'exploitation. Marco a donc pris son rôle de "bouilleux" très au sérieux en consacrant des heures de formation spécifique sur les techniques d'entaillage et le processus d'ébullition de l'eau d'érable. De son côté, Claudine ayant quelque peu la dent sucrée au "sucre du pays", a suivi plusieurs formations intensives sur la transformation du sirop d'érable en produits dérivés traditionnels qui sont disponibles pour notre clientèle. Vous les trouverez sous l'onglet "BOUTIQUE EN LIGNE".

 

Vers de nouveaux horizons

 

Peut-être un jour aurons-nous une relève familiale qui prendra la suite de nos réalisations? Qui sait si notre fille Camille, actuellement étudiante en foresterie, prendra le relais du flambeau en compagnie de ses soeurs...ou encore Mireille, qui contribue largement à la production familiale!

 

Bien des saisons ont passé depuis le jour où Israël Bourgault entaillait sur "un terrain situé sur le haut du second rang de la paroisse de Saint-Jean-Port-Joli" quelque part vers l'année 1904... 

 

Puis, tour à tour, les Ouellet, Bourgault, Chouinard, Pelletier, Collin ont su entretenir la flamme qui anime aujourd'hui LES VERSANTS D'OR.

© 2020 Les Versants d'Or